Inspiration(s)

LES HISTOIRES DERRIÈRE LES CHANSONS & ANECDOTES

Au début, Tom s’inspirait des Ramones pour écrire les paroles de ses chansons. Après un accident de voiture en 1999, ses chansons sont devenues de plus en plus personnelles. Il s’est rendu compte que, plus les paroles étaient personnelles, plus les gens avaient de facilité à se reconnaître dedans.

• 1234

Tom la considère comme la meilleure chanson du groupe. (Rolling Stone Magazine)

• Airplane

Mike avait cet air de guitare en tête depuis des années et Tom l’adorait mais ne savait pas vraiment ce qui pouvait aller avec. Chaque fois que Mike le jouait sur scène, Tom se disait qu’il fallait en faire une chanson, alors il le lui a fait l’enregistrer pour qu’il puisse essayer d’écrire des paroles et trouver une mélodie vocale. Il n’arrivait à rien et a laissé ça de côté un moment mais, par chance, ça lui est finalement venu en tête alors qu’il était dans un avion sur le point de décoller. Il a commencé à entendre cette mélodie qui le hantait dans sa tête et a noté quelques paroles sur le fait de se trouver dans un avion. Cette chanson a un caractère cauchemardesque parce que beaucoup de gens ont peur de l’avion.
Pour Tom, il s’agit d’une des plus importantes chansons de l’album pour ce qui est de son ambiance et de sa fluidité. (Alternative Press)

• Body Parts

Cette chanson a été écrite pour une fille avec qui Tim est sorti pendant plus de dix ans. Il a essayé de décrire le sentiment qu’on a quand on se réveille le matin en s’attendant à découvrir l’autre à côté de soi et que notre cœur saigne quand on se rappelle qu’il ou elle est parti(e). Il pensait que cela pourrait être intéressant que les parties du corps pleurent leur perte ensemble. Parfois, une rupture fait mal partout et c’est ce qu’il a essayé de mettre en mots. (Alternative Press)

• Boomerang

Tom dit que cette chanson est « l’histoire de toute sa vie ». Il est toujours tombé amoureux de la mauvaise fille. Peu importe à quel point elle était folle ou à quel point elle le traitait mal, il ne pouvait pas s’empêcher d’être fasciné par elle ; il en redemandait. C’est une triste réalité, mais associée à une mélodie rapide, cela en fait une des chansons les plus addictives de l’album. (Alternative Press)

• Broken Records

Tom dit qu’il est très nostalgique et a tendance à beaucoup romancer ses souvenirs. Il ne peut pas s’empêcher de penser à ses anciennes petites-amies et de se demander où elles sont, avec qui elles sortent et ce qu’elles font. C’est un sentiment doux-amer parce que c’est sympa de se remémorer ces personnes, mais également triste de penser qu’on ne les verra peut-être plus jamais. Donc, dans cette chanson, il les laisse un moment danser dans sa tête et profite du souvenir. (Alternative Press)

• Cirque Dans La Rue

Pour Tom, il s’agit de la chanson la plus atypique et excitante de l’album, et une de ses préférées. Tout le concept de l’album a été inspiré par le spectacle « O » du Cirque Du Soleil. Cette chanson est un hommage à l’audace, la créativité et l’émotion que ce spectacle délivre. (Alternative Press)

• Friends Don’t Let Friends Dial Drunk

À la base, il y a eu un moment pendant lequel quelques filles appelaient Tom. Elles lui disaient toutes « Je t’aime, tu me manques, j’ai hâte de te voir ! » et quand il les voyait quelques jours plus tard, elles disaient « oh ! Je t’ai appelé l’autre soir ? Désolée, j’étais complètement bourrée. » Elles faisaient comme si elles n’étaient pas conscientes de ce qu’elles avaient fait, qu’elles ne rappelaient plus, se montraient froides et ne voulaient rien à voir à faire avec lui. Situation qui lui a inspiré la chanson dont le titre peut se traduire par « Les amis ne laissent pas leurs amis téléphoner quand ils sont soûls ». (clickmusic.com)

• Hate (I Really Don’t Like You)

De’Mar dit que la chanson parle du genre de situation dans laquelle on pense qu’une relation est la meilleure chose quil puisse nous arriver et que l’autre fait comme si ça ne comptait pas vraiment pour lui. (ilikemusic.com)

• Haven’t Told Her

Cette chanson a été écrite par Tim pour Jenna Reeves, la candidate qu’il a rencontrée grâce à l’émission « Ready For Love ».

• Helium

Tom s’est inspiré de l’accident de voiture dont il a été victime en 1999 et de la naissance de son fils pour les paroles de cette chanson.

• Hey There Delilah

Selon Tom, cette chanson est probablement la mieux rédigée de l’album. Il pense que c’est celle pour laquelle il a le plus travaillé les paroles. Cette chanson repose sur celles-ci, donc chaque ligne est très importante. Cette chanson l’expose beaucoup et est vulnérable et très simple. (clickmusic.com)

De’Mar explique comment cette chanson a été écrite : il s’agit d’une chanson acoustique écrite avant même qu’il ne soit dans le groupe. Tom avait rencontré une fille dont le nom était Delilah grâce à un ami. Rien ne s’est passé entre eux mais il a essayé de la séduire un peu donc il lui a dit qu’il avait écrit une chanson sur elle, ce qui n’était pas vrai. Il essayait juste de se rendre mignon et un peu niais. Après cela, il a vraiment écrit une chanson sur elle. Tom et Delilah sont aujourd’hui amis mais ne se voient pas souvent. Mais Delilah apprécie la chanson.
Dave ajoute qu’ils ont toujours des contacts avec Delilah, qui est une fille sympa, et qu’il se rappelle quand ils l’avaient rencontrée et que Tom semblait totalement sous son charme, flirtait un peu et parlait de lui écrire une chanson. Elle lui a répondu en plaisantant : « oh, où est ma chanson ? Je veux écouter ça ! » et il a dû agir plutôt que de parler et a commencé à l’écrire. Il avait juste écrit sur le fait qu’elle avait quitté l’école et à quel point elle lui manquait et des trucs qui n’existaient pas. Après, il a en quelque sorte mélangé ça avec ce que tu voudrais dire à une fille qui t’a mis sans dessus-dessous, tout ce que tu voudrais placer en une seule conversation et puis il a enchaîné le tout dans la chanson. (ilikemusic.com)
Delilah DiCrescenzo est une athlète professionnelle. Elle pensait que Tom plaisantait à propos de sa chanson, aussi a-t-elle été surprise quand il lui a apporté un CD dont la 13ème piste était « Hey There Delilah ». Delilah sort avec le même petit-ami depuis des années et l’histoire de la chanson est totalement fictive. Elle a néanmoins accepté d’accompagner le groupe aux Grammy Awards lorsque la chanson y a été nominée.
Tom a dit dans une interview que la mélodie de la chanson a pu être influencée par la chanson « Yesterday » des Beatles.
Tim la considère comme la meilleure chanson écrite par le groupe. (Rolling Stone magazine)

• Irrational Anthem

Tom dit qu’il pense que les paroles de cette chanson disent exactement ce qu’il veut que l’album dise. Les lignes résumant l’album entier sont : « Let your mind go anywhere it wants to » (« Laisse ton esprit voyager où il veut »). « Ne perds pas ton imagination. Ne te laisse pas t’envelopper dans ta routine et oublier de rêver ou de créer, ou de reconquérir ces choses ou au moins te les rappeler. C’est ça la beauté de la vie. » Tom dit qu’il est très nostalgique, donc qu’il a souvent la tête dans ses souvenirs. Il passe beaucoup de temps à regarder en arrière et à sourire en pensant aux choses qui lui sont arrivées dans la vie.
Le processus d’écriture de cet album était excitant parce que Tom connaissait exactement le thème et les émotions qu’il voulait faire passer avant d’en avoir écrit une seule note. Il savait qu’il voulait saisir sa chance et sortir de sa zone de confort aussi souvent que possible pour cet album. « Irrational Anthem » a été écrite en plusieurs morceaux dont Tom savait qu’ils s’accorderaient un jour. Il a juste eu à mettre les pièces du puzzle en place. Les paroles s’enchaînent parfaitement et prédise à propos de quoi l’album est. Aussitôt qu’il l’a eue finie, il savait que ce serait la première chanson de l’album. (Alternative Press)

• Killer

Pour Tom, il s’agit de la plus sombre et peut-être bien de la plus cool chanson de l’album. « Cool » dans le sens où il pourrait l’entendre dans un film de Quentin Tarantino. La chanson arrive à une qualité que le groupe ne parvient pas à atteindre habituellement. Le truc marrant, c’est qu’il s’agit d’une chanson d’amour – une chanson d’amour malade et démente qui demande « à quel point puis-je être démoniaque et mauvais avant que tu n’arrêtes de m’aimer ? Resteras-tu à mes côtés peu importe ce que je fais et peu importe qui je suis ? ». Il s’agit d’un véritable test d’amour dans les circonstances les plus sinistres qui soient. (Alternative Press)

• Last Breath

Cette chanson a bien failli ne pas faire partie de l’album « Wonders of the Younger ». Tom explique qu’il s’agit d’une chanson sur l’espoir à propos d’une relation qui aspire ta vie hors de toi. Elle commence bien, mais maintenant c’est une véritable lutte pour retourner à ces bons moments. Cette chanson était si sombre et personnelle que Tom ne la voulait pas sur l’album. Mais Tim l’adorait, et il a réussi à convaincre tous les autres membres du groupe. À contrecœur, Tom a cédé et accepté de l’enregistrer, luttant et pestant tout du long à propos du fait qu’elle n’était pas à sa place dans l’album. Il ne l’admet pas facilement, mais il avait tort. (Alternative Press)

• Make It Up As You Go

Cette chanson a été la toute première écrite par Tom et Dave. Après avoir fait partie d’un groupe ensemble pendant 13 ans, ils n’avaient jamais essayé d’écrire une chanson ensemble. Ils voulaient que la chanson soit comme une fête et que la musique reflète le ton décontracté des paroles. Dave joue le solo de guitare qui n’est pas techniquement parfait mais sa crudité élève la chanson plus haut. Ce solo ne se prend pas au sérieux, ce qui est le thème véritable de la chanson. (Alternative Press)

• Map Of The World

Pour Tom, cette chanson est à propos de la première fois de ta vie où tu regardes dans le ciel la nuit et réalise à quel point l’univers est grand, ce qui te fait réaliser à quel point tu es en fait petit. À ce jour, cette pensée l’effraye toujours autant. (Alternative Press)

• Our Song

Tom dit que le premier couplet et le refrain de cette chanson ont été écrit en 5 minutes, exactement là où elles disent qu’elles ont été écrites : « assis sur un lit, seul dans une chambre d’hôtel, décomptant les jours jusqu’à celui où je rentrerais chez moi et verrais ma copine. ».
Cette chanson lui rappelle le sentiment qu’il a éprouvé en écrivant « Hey There Delilah » et « 1234 ». (Alternative Press)

• Radios in Heaven

Cette chanson a été écrite à la mort de l’arrière-grand-mère de Tom.

• Rhythm Of Love

Cette chanson a été écrite pour une fille avec qui Tim sortait pendant que le groupe peaufinait son dernier album à Malibu. À ce moment-là, Tim n’était pas émotionnellement disponible pour elle. Il n’avait pas encore récupéré de son divorce donc, quand le groupe est parti en tournée, il a décidé qu’il n’était pas bon d’essayer de poursuivre cette relation, ils se sont donc séparés.
Par la suite, Tim a réalisé de quoi il s’était éloigné. Cette chanson était une tentative de réparer les choses.
Cette chanson offre un changement de style marquant par rapport à ce que le groupe a fait avant. Rien qu’à ce grattement de guitare qui rappelle les îles – c’est le son que Tim a entendu dans sa tête quand il a pensé à écrire une chanson à cette fille.
Cette chanson fait partie de celles qui viennent facilement. Tim voulait une chanson d’amour simple pour son ex-copine depuis un moment mais c’est quand il est retourné dans sa ville natale de Santa Barbara, en Californie, que cette chanson a frappé le sommet de son crâne. Il était assis sur le porche de la maison dans laquelle il avait grandi et a commencé à en chantonner les accords. Dans les heures qui suivirent, il avait écrit la majorité des paroles. Quand les chansons sont d’inspiration sincère, cela rend l’écriture vraiment agréable, et cette fille particulière était tout ce à quoi il pouvait penser à ce moment-là. (Alternative Press)

• Serious Mistake

Sur les autres albums que « Big Bad World », Tom rejetait la faute sur la fille, et il pense que sur cet album il se tourne davantage vers lui-même. La chanson dit « I’ve made a serious mistake, I hope it’s not too late to fix the heart I’m breaking ». (« J’ai fait une grave erreur, j’espère qu’il n’est pas trop tard pour réparer le cœur que je brise. ») (Rolling Stone magazine)

• Should’ve Gone To Bed

La chanson parle de Tom, mais il pense que chaque membre du groupe a vécu la même situation, ainsi que chaque personne qui écoute la chanson. Tom est récemment célibataire et sortait avec une fille depuis 5 ans. Depuis, à la recherche de quelqu’un, il sort et boit un peu et comme ça ne donne rien, il prend son téléphone et appelle ses ex, « ce qui n’est jamais une bonne idée ».

• The Giving Tree

Tom explique que la chanson est à propos d’une des ex de Tim,  revenue vers lui après une série d’échecs amoureux et qui ne faisait que prendre et non donner. Elle a en quelque sorte épuisé tous ceux avec qui elle est sortie et Tim a écrit une chanson avec la métaphore de « The Giving Tree » [un livre pour enfant dont on peut traduire le titre par « L’arbre à don », racontant la relation entre un petit garçon et un arbre qui lui donne tout ce qu’il veut]. (New Times)

• What More Do You Want?

La chanson a été inspirée par « Beat It » de Michael Jackson.

• Welcome To Mistery

Au départ, pour cette chanson, Tom avait les paroles d’une chanson d’amour, mais ça ne lui semblait pas convenir. La mélodie était si sombre et onirique qu’il sentait qu’elle avait besoin de paroles plus imaginatives. Donc à la place, il a changé ça en une histoire à propos de s’échapper dans sa propre imagination, ou créer sa propre échappatoire dans son esprit. Il a écrit l’intégralité des paroles en une nuit dans la salle de bain d’un hôtel et a fait un rapide enregistrement sur son téléphone en guise de démo. Le jour d’après, le label du groupe lui a demandé s’il avait des chansons qui pourraient convenir pour la BO d’ « Alice au pays des merveilles ». Même si la chanson avait été écrite pour « Wonders of the Younger », elle semblait parfaitement convenir, donc il l’a jouée pour le label. Une semaine plus tard, ils étaient en train de l’enregistrer en studio. Heureusement, ils ont pu faire en sorte qu’elle soit à la fois sur l’album et dans la BO. (Alternative Press)

© Plain White T’s Europe

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s